5 ASTUCES POUR FAIRE UNE PREMIERE BONNE IMPRESSION LORS D’UN ENTRETIEN D’EMBAUCHE

5 ASTUCES POUR FAIRE UNE PREMIERE BONNE IMPRESSION LORS D’UN ENTRETIEN D’EMBAUCHE
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sigmun freud disait : « Vous n’aurez jamais une deuxième chance de faire une bonne première impression ».

Pour certains recruteurs, tout se joue dans les cinq premières minutes. Alors, accordez de l’importance aux détails, à la première impression, et tous les signaux que vous renvoyez à votre interlocuteur.

Pour vous aider, voici 5 astuces pour ne pas rater votre entrée face à un recruteur.

1 – SOIGNEZ VOTRE DRESS-CODE

Mettez-vous en valeur ! Votre physique fait partie intégrante de votre personnalité. Mais n’en faites pas trop : pas de  bijoux “bling bling”, pas de vêtements froissés. Habillez-vous en mode classe avec des vêtements dans lesquels vous êtes à l’aise. Se montrer « clean » est une marque de respect en entretien.

Pour vous messieurs, préférez : pantalon sobre et chemise et pourquoi pas une cravate

Pour vous mesdames, préférez : des vêtements pas trop collants et oubliez les décolletés plongeants : une jupe ou un pantalon et une chemise

attention panneau  Chaque secteur professionnel a ses règles et ses codes vestimentaires : garder ses piercings pour un poste dans la finance ou enfiler un costume gris si vous cherchez une place de créatif ne sera pas bien accueilli et compris.

Pensez à cirer vos chaussures et vérifiez l’absence de taches susceptibles d’attirer l’œil du recruteur.

La couleur est un langage : Pensez-y pour vous vêtir

Bleu : paix, calme, sérénité, fraîcheur, sensibilité.

Blanc : pureté, équilibre, calme, sérénité.

Jaune :  joie, énergie, tonicité dynamisme.

Marron : naturel, solidité, stabilité, chaleur, confort, douceur, assurance.

Orange : audace, intelligence, loyauté, confiance.

Rose : douceur, romantisme, paix, tranquillité, confiance.

Rouge : passion, émotion,  force, pouvoir, puissance, énergie, persévérance, détermination.

Vert : naturel, équilibre, bonheur, harmonie, réussite, énergie, optimisme, calme, sérénité.

Violet : subtilité, mystère,romantisme, idéalisme, protection

Gris : Sagesse

Noir : Le noir est une non-couleur, c’est l’élégance mais c’est aussi l’autorité: n’en abusez pas.

N’assortissez pas plus de 3 tons de couleurs et privilégiez un code vestimentaire basique mais qui évitera de faire fouillis.

2 – SOYEZ PONCTUEL

Il est inconcevable d’arriver en retard à un entretien d’embauche (quelle que soit la raison invoquée). En effet, être en retard donne une première image à l’employeur assez négligée…et fait monter le stress ! Vous devez prévoir d’éventuels problèmes de transport en commun, d’embouteillages, de problèmes d’orientation… A vous donc de partir assez tôt afin de faire face à ces imprévus. Afin d’éviter toute déconvenue, il est bien évidemment important de connaître l’itinéraire pour s’y rendre. Si vous le pouvez, faites le trajet la veille pour bien le mémoriser … Et pensez à noter les coordonnées de votre interlocuteur au cas où un imprévu surviendrait pour le prévenir. Si vous êtes 5 minutes en avance, c’est parfait. A contrario, être trop en avance pourrait stresser le recruteur.

3 – VOTRE ENTRETIEN DEMARRE DES L’ARRIVEE A L’ENTREPRISE

Souvent les agents d’accueil sont informés qu’un processus de recrutement est en cours. Et certains recruteurs n’hésitent pas à leur demander des précisions sur le comportement des candidats durant l’attente. Alors faites très attention à avoir une attitude respectueuse Si vous arrivez en avance, évitez de passer vos coups de téléphone personnels. Les comportements excessifs (irrespectueux ou trop stressés) pourront être rapportés au chargé de recrutement. A l’inverse, un comportement courtois et serein sera forcément apprécié, que ce soient les agents d’accueil ou ceux que vous croiserez dans les couloirs. Saluer ces derniers en souriant est une règle de savoir-vivre qui s’impose a priori.

4 – OPTIMISEZ LE PREMIER CONTACT

Le premier contact visuel avec le recruteur est très important. Ce bref échange doit être professionnel, amical, courtois et rassurant pour le recruteur : une poignée de main ferme (mais pas écrasante), un regard soutenu (mais pas insistant), un sourire naturel (mais pas benêt)… Avant tout, restez naturel.

Vous pouvez engager le dialogue par un « je suis ravi de faire votre connaissance » ou « je suis heureux de vous rencontrer ». Si vous pensez que c’est nécessaire, rappeler votre prénom, nom et votre qualité professionnelle. En revanche, inutile de remercier le recruteur de vous accorder du temps, c’est son job !

Soigner votre attitude et votre discours afin de créer un climat de confiance : votre voix doit être calme et vos gestes larges et fluides.

5 – S’asseoir ou ne pas s’asseoir ?

En entrant dans la pièce, attendez que l’on vous invite à vous asseoir. Et si le recruteur part chercher un dossier ? Vous pouvez l’attendre, ou prendre les devants en lui demandant où prendre place. Mais surtout, ne vous jetez pas sur un siège dès votre arrivée.

About Nadine FIORI


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Page with Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement mon guide "10 astuces pour diminuer son stress en entretien de recrutement"