CV EN PERDITION

CV EN PERDITION
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Recruter est une tâche difficile. En très peu de temps, il faut évaluer quelqu’un en fonction d’un profil bien déterminé : aimant le travail en équipe, étant rigoureux et autonome, sachant prendre de la hauteur de vue.

Certaines personnes se sont renseignées sur l’entreprise mais superficiellement. Et d’autres, par contre, ont tellement cherché des renseignements niveau technicité, que souvent ils ressortent les informations et cela prend un temps considérable sur l’entretien. Loin de moi, de leur en tenir rigueur bien au contraire.

Et de temps en temps cela arrive, on sait, on est sûre : c’est la candidate, elle a su argumenter ses choix de formation, et pourquoi elle a décidé de poser sa candidature chez nous. Elle a le profil tant recherché. On a trouvé la perle rare, vous savez, cette petite pépite qui éclaire de son aura notre métier de recruteur.

Bref, on sait que l’on fait le bon choix. Après avoir fait notre compte rendu d’entretien, qui reprend dans les grandes lignes l’échange que l’on vient d’avoir, on transmet la candidature au manager et au responsable des ressources humaines.

Le manager reçoit en premier la personne sélectionnée. Sans aucune surprise, il confirme notre choix : il est ravi, cette jeune personne a vraiment toutes les aptitudes souhaitées. Elle sera une « super recrue ». Elle apportera vraiment une plus-value par son expérience, sa bonne humeur. Son regard neuf pourra nous donner un renouveau indispensable pour la mise en route du projet pour lequel elle est recrutée.

Finalement, l’avis final repose sur les épaules du responsable des ressources humaines. Bien évidemment, on en est certain, ce n’est qu’une formalité pour que ce dernier confirme notre avis… ou pas.

Au téléphone, on s’entend dire : « elle a le profil, c’est une très bonne candidate mais quelque chose me gêne profondément : son CV est mal construit. Je réserve ma réponse ».

Pardon, mais c’est une blague, une caméra cachée ? Ce responsable ne valide pas la candidature pour cause de « CV mal rédigé » ?

Après la douche froide de cette nouvelle, l’interrogation pointe le bout de son nez : « On s’en moque un peu du CV. Cette jeune femme possède toutes les compétences recherchées, non ? Et, si on regardait par-delà ce morceau de papier ? Qu’est-ce-qui est le plus important dans un recrutement : la personne ou  le descriptif manuscrit de sa formation et son expérience ?

Ne peut-on pas ouvrir son horizon et prendre en compte seulement le côté humain qui représente au moins 70 % du recrutement.

Une lettre de motivation et un CV ne sont qu’une devanture. Osons ouvrir la porte et regarder ce qui se trouve derrière. On a souvent d’agréables surprises et puis le candidat parfait n’existe pas. Autant, se polariser sur une personne compétente et qui a été trouvée. Ce serait bête de la voir partir à la concurrence.

Alors, Monsieur le responsable des RH, vous la validez cette candidature ?

About Nadine FIORI


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement mon guide "10 astuces pour diminuer son stress en entretien de recrutement"