CES ATTITUDES IRRESPECTUEUSES A EVITER EN ENTRETIEN DE RECRUTEMENT

CES ATTITUDES IRRESPECTUEUSES A EVITER EN ENTRETIEN DE RECRUTEMENT
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans un précédent article, je vous expliquais comment faire une première bonne impression. Aujourd’hui, je vais aborder ces attitudes irrespectueuses qui « flinguent » certains entretiens d’embauche. Outre, vos réponses qui sont un facteur clé ou pas de réussite, votre attitude en dit beaucoup sur vous.
Chaque personne a sa propre personnalité, et c’est cela que j’aime : échanger avec quelqu’un sur son expérience professionnelle, ses connaissances, ses défaites et ce qu’il a dû mettre en place pour améliorer ses performances.
Je ne me qualifie pas de « méchante » recruteuse. Je respecte toujours les personnes face à moi. Mais, je souhaite aussi que cela soit réciproque. Et j’ai souvent remarqué que certains candidats n’étaient pas habitués aux bonnes manières.
Voici les attitudes à éviter pour ne pas compromettre votre entretien et surtout pour ne pas passer pour une personne qui n’a aucune éducation.

Les deux mains dans les poches du pantalon : la sans-gêne attitude

Mains dans les poches en entretien
Mains dans les poches en entretien
Vous venez pour un entretien d’embauche, pas pour un barbecue party entre amis. Ces deux mains dans les poches semblent dire au recruteur : « Comment ça va mon pote, on y va à cet entretien ?  La première impression que vous donnez au recruteur n’est sûrement pas la bonne et votre surnom sera Monsieur Sans-gêne.

Scrutez le recruteur qui est au téléphone : le candidat serial killer 

Regard inquisiteur en entretien
Regard inquisiteur en entretien
Je sais ce que vous allez me dire, un recruteur qui répond au téléphone durant un entretien, ce n’est pas bien du tout et vous aurez raison. Il est demandé aux candidats d’éteindre leur portable et le recruteur doit donner l’exemple. Par contre, il m’est arrivé, avant que l’échange ne commence, de recevoir un appel et d’y répondre parce que c’était urgent. Et c’est très voire hyper désagréable de sentir le regard très appuyé du candidat durant la conversation. Alors, si cela vous arrive, essayez d’éviter de fixer le recruteur. Cela met très mal à l’aise voire cela inquiète.

Le chewing-gum : la vache attitude

Mâcher du chewing-gum en entretien
Mâcher du chewing-gum en entretien
Stressé ou pas stressé, vous devez jeter votre chewing-gum avant de rentrer en entretien. Rien n’est plus désagréable que de dialoguer avec quelqu’un qui mâche ou plutôt rumine comme une vache. C’est très désagréable et cette attitude ne joue pas du tout en votre faveur. A proscrire donc.

Le téléphone sonne : Allo maman j’ai tout faux

Téléphone éteint en entretien
Téléphone éteint en entretien
Comme je le disais plus haut, il est indispensable d’éteindre le portable que ce soit le recruteur ou le candidat, respect oblige. Ces téléphones qui sonnent ou vibrent intempestivement, c’est horripilant.

Le jogging en entretien : Dress code en berne

S'habiller en jogging en entretien
S’habiller en jogging en entretien
Je vous assure que j’ai vu certains candidats venir habiller en jogging. Le jogging était de marque avec les baskets adaptées, certes mais non et c’est rédhibitoire. Je ne demande pas aux personnes convoquées de venir en costume trois pièces mais un minimum s’impose : un pantalon, un polo ou une chemise et c’est parfait.
Vous l’aurez compris, un minimum de respect est obligatoire. J’entends souvent dire que certains recruteurs ne sont pas des personnes bien éduquées : c’est vrai. On peut avoir un bac +5/6 et n’être pas du tout habitué à être poli, courtois et respectueux du candidat. Je le déplore. Personnellement, j’ai parfois été en retard sur le planning des rendez-vous mais je me suis toujours excusée auprès des personnes convoquées. Mais rappelez-vous juste d’une chose : le plus important pour vous est de vous montrer sous votre meilleur aspect car vous avez un objectif : vous faire recruter.

About Nadine FIORI


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 6
    Partages

Page with Comments

  1. J’ai lu votre article en entier il est bien écrit et le contenu est intéressant. J’ai juste un point sur lequel je ne suis pas d’accord avec vous en terme de courtoisie, c’est que j’estime qu’à partir du moment où je suis assis en face d’une personne et que l’entretien va démarrer, aucun des deux ne doit faire poireauter l’autre en face de lui pour soi-disant répondre à un appel “urgent” (sauf s’il y va de la santé d’un proche, seule urgence valable selon moi). Je comprends que des candidats puissent ne pas apprécier et jeter des regards “noirs” au recruteur, car le message que ce dernier envoie à ce moment-là c’est qu’il a des choses plus importantes à faire qu’à écouter les candidats. En revanche si le recruteur s’excuse auprès du candidat avant de répondre au téléphone : “Excusez-moi, vous permettez que je réponde avant de commencer, ça à l’air important ?” je pense que vous éviteriez les regards “noirs”…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement mon guide "10 astuces pour diminuer son stress en entretien de recrutement"