BILAN DE MA MISSION EN TANT QUE CHARGEE DE RECRUTEMENT

BILAN DE MA MISSION EN TANT QUE CHARGEE DE RECRUTEMENT
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Voilà, ma mission a touché à sa fin. Fini les entretiens téléphoniques, le tri des CV et l’envoi des short-list.

J’ai réussi à trouver des jeunes ayant le profil pour tous les diplômes que j’ai eus à traiter. Ce fut parfois simple surtout pour les filières tertiaires et puis plus compliqué voire parfois mission quasi impossible pour les filières techniques. Mais, j’ai dégainé mes supers pouvoirs de super recruteuse et j’ai pu répondre positivement à la tâche qui m’était confiée.

Ainsi, grâce aux responsables formation des écoles que je remercie vivement de leur implication et de leur envie de voir réussir les jeunes, et grâce aussi à mon flair de fin recruteur, j’ai déniché des perles rares qui feront le bonheur de leur tuteur.

J’ai testé le recrutement du futur avec la visioconférence différée. Pour gérer des recrutements en nombre ce fut d’une grande aide. Par contre, cela ne remplace, pas encore, un échange en bonne et due forme qui permet d’analyser et de sonder un candidat.

Cette mission fut intense mais néanmoins riche en rencontres avec les jeunes mais aussi grâce aux personnes avec qui je travaillais. J’ai eu beaucoup de plaisir à les côtoyer et à débattre avec elles : entre franches rigolades et échanges sérieux j’ai beaucoup appris à leur contact.

J’ai eu des réussites aussi mais parfois des défaites : certains jeunes que j’avais short-listés n’ont même pas été convoqués. Personnellement, je l’ai pris comme une fin de non recevoir de mes choix en tant que chargée de recrutement, une remise en cause totale de mes compétences.

Les moments de doute ont, un peu, mis à mal la confiance que j’avais dans mes choix. Mais, j’ai su rebondir rapidement et reprendre en main tous mes recrutements pour une expertise professionnelle et de qualité.

Cette mission m’a permis de renforcer ma professionnalisation. Etre sur le terrain est un avantage certain. Car je me suis rendu compte que la plupart des candidats ne préparaient pas leur entretien de recrutement.

Et pour certains, se fut vraiment dommage car ils avaient le potentiel mais n’ont pas su le valoriser à sa juste valeur par un manque de préparation.
Et, je me dis que s’ils avaient fait appel à moi, ils auraient, désormais, un contrat d’alternance en poche. Car une bonne préparation permet une meilleure confiance en soi. Et quand on est confiant, on réussit tout ce que l’on entreprend.

About Nadine FIORI


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement mon guide "10 astuces pour diminuer son stress en entretien de recrutement"