DEUX CHOSES QUI ONT CHANGE MA VISION DU BONHEUR ET QUI M’ONT RAPPROCHE DE MOI-MEME

DEUX CHOSES QUI ONT CHANGE MA VISION DU BONHEUR ET QUI M’ONT RAPPROCHE DE MOI-MEME
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Je vais encore sortir du cadre du recrutement pour parler bonheur. Parce que ça fait du bien de temps en temps de se poser et d’ouvrir son esprit vers autre chose. Et Elodie du blog JE SUIS MON BONHEUR me permet de le faire en lançant l’évènement inter-blogueurs sur le thème « LES DEUX CHOSES QUI ONT CHANGE MA VISION DU BONHEUR ». Vous me suivez, c’est parti !

C’est une sacrée bonne question : Quelles sont ces deux choses  qui m’ont permis une vision différente du bonheur ? Le bonheur c’est subjectif, et chacun en a sa propre définition. Alors, je me suis dit que j’allais sûrement cogiter encore et encore pour écrire cet article. Et bizarrement, les deux sujets dont je vais parler ont surgi immédiatement et se sont imposés comme logiques, en adéquation avec cette interrogation. Peut-être parce que j’ai décidé, il y a peu de les mettre en œuvre afin de me recentrer sur moi pour mon bien-être, mes envies et mes besoins. Remontons dans ma Dolorean et repartons vers un passé pas si lointain qui va vous permettre de comprendre mon cheminement de vie. Attention attachez bien votre ceinture, ça va secouer !!!

1/ ETRE ENFIN A L’ECOUTE DE MON RESSENTI

Comme beaucoup, j’ai été trahie, mal considérée, mise de côté. Et comme beaucoup, à chaque fois j’ai juré qu’on ne m’y reprendrai plus. Oui mais le tourbillon de la vie fait que cette jolie promesse a souvent été bafouée. Jusqu’au jour où une énième trahison a été celle de trop, le déclencheur d’une bombe qui était à retardement mais qui de toute manière devait exploser. Cette dernière claque m’a beaucoup secouée. En plus de la trahison, on s’est moqué de moi, ridiculisée et ma confiance en moi en a pris un sacré coup.

On m’a mise à terre. Mais, cette fois ci, j’ai eu beaucoup de mal à digérer cette traîtrise. Le doute s’est insinué en moi et à déverser son poison insidieusement. Se sentir blessée est une chose, mais que la confiance en soi s’atténue pour devenir tellement ténue qu’il en devient difficile de s’y raccrocher, cela revient à se sentir terriblement diminuée.  Cependant, même si ce fut long et pénible,  je me suis relevée plus fière, plus digne que jamais. Et j’ai décidé que désormais j’allais écouter cet instinct qui souvent m’avait prévenu mais que j’avais bâillonné par faiblesse, par peur de ne pas plaire aux gens qui m’entouraient.

Aujourd’hui, cette possibilité que je m’offre de définir si oui ou non je désire côtoyer une personne c’est pour moi un véritable bonheur. Je suis à l’écoute de mes sens : j’analyse, j’observe. Je me sens plus en adéquation avec mes valeurs et avec ce que j’ai envie de vivre au quotidien.

Alors vous allez me dire que des personnes « mal intentionnées » j’en rencontrerai encore. C’est vrai mais ma vision a changé et mon comportement s’est adapté à ce changement. Ma confiance se gagne, je ne la donne plus gratuitement. Et cela me laisse plus de temps pour celles et ceux qui m’aiment et qui en valent le coup.

2/ M’ENTOURER DE PERSONNES BIENVEILLANTES QUI ME FONT EVOLUER

Par ricochet, j’essaie le plus possible de m’entourer de personnes bienveillantes avec une ouverture totale sur le monde. C’est un enrichissement quotidien que d’échanger avec des personnalités différentes de la mienne. Nous n’avons pas la même vision de la vie, mais leur absence de jugement, leur ouverture vers l’autre, leurs connaissances me permettent de m’ouvrir à différentes cultures, différents modes de vie. Nous sommes tellement riches de nos différences !

Ma vision du monde est en train de changer parce que je le vois d’une autre manière, plus multiculturelle en fait. Le plus important dans tout ça, c’est se permettre de regarder au-delà du bout de sa lorgnette pour essayer de comprendre l’autre sans pour autant renier ses croyances, ses valeurs. Savoir échanger constructivement, permet un dialogue serein et en totale liberté. Et ça change tout.

Je ne remercierai jamais assez ces personnes qui me tirent vers le haut avec une approche tellement différente de la mienne mais tellement en adéquation avec ce que je ressens. Et je vous assure que c’est grisant comme sensation, un bonheur sans nom : essayez, vous m’en direz des nouvelles 😉 !

About Nadine FIORI


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 9
    Partages

Page with Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement mon guide "10 astuces pour diminuer son stress en entretien de recrutement"