DIPLOME ET TITRE : AU MEME NIVEAU….. OU PAS

DIPLOME ET TITRE : AU MEME NIVEAU….. OU PAS
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

En ce moment, je travaille beaucoup avec les écoles. Je les contacte et leur exprime mon besoin. En retour, elles me fournissent des cv de candidats. Et bien évidemment, je leur fais un retour positif ou négatif sur l’entretien que j’ai eu avec ces derniers.

Je choisis ces écoles en fonction de ce qu’elles proposent comme diplôme en fonction des activités proposées par le service qui me mandate. Et cela va du bac pro à l’ingénieur.

Afin de pouvoir cibler les écoles partenaires, j’ai fait une formation axée sur le recrutement après l’alternance. J’avoue qu’elle m’a été vraiment bénéfique.

Saviez-vous que certains diplômes préparés dans certaines écoles privées n’avaient pas le titre en corrélation avec le diplôme ?

EXPLICATIONS

Voici un tableau récapitulant les niveaux d’étude et leur titre :

DIPLOME TITRE
CAP Titre V
BAC (BAC PRO, BAC) Titre IV
BAC + 2 (BTS, DUT) Titre III
BAC + 3/+4 (licence, M1) Titre II
BAC + 5 (master, ingénieur) Titre I

LE RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles)

Différents types d’établissements, reconnus ou non par l’État, proposent des formations inscrites au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles). Le RNCP évalue uniquement les titres et certificats d’école qui mènent à un métier. Ils sont classés par domaine d’activité et par niveaux, de 1 à 5. Les employeurs peuvent plus facilement repérer les compétences acquises à l’issue de la formation.

L’inscription d’un titre ou diplôme au RNCP fait suite à l’étude d’un dossier très complet sur la formation et donc des compétences qui devront être acquises par une commission placée sous l’autorité du ministre en charge de la Formation professionnelle. La certification est accordée pour une durée précise, de 1 à 5 ans, après examen d’un dossier de candidature.

Pour les formations issues des ministères de l’éducation nationale, de l’emploi, de la jeunesse et des sports, de la santé, de l’agriculture, de la DGAS (Direction générale des affaires sociales) et de l’enseignement supérieur et de la recherche (licence, BTS, master…) les titres sont inscrits de droit au RNCP.

LES ECOLES PRIVEES ET LEURS ACCREDITATIONS

Là où le bât blesse, c’est que certaines écoles privées affichent un diplôme mais n’ont pas reçu l’accréditation au titre voulu. Je m’explique : Pour un diplôme en master, j’ai dû rechercher une école. J’ai eu le choix entre deux écoles : la première relevant de l’éducation nationale avec donc un titre de niveau I (master) et une deuxième relevant du secteur privée dont le diplôme préparait bien au master mais dont le titre était de niveau II (licence, master 1) sur le RNCP. A votre avis, j’ai choisi quelle école ?

Un conseil de pro : faites très attention lors de vos inscriptions dans une école privée. Vérifiez bien qu’elle a une accréditation et que le diplôme est bien reconnu au titre concerné. Le site du RNCP viendra à votre secours.

About Nadine FIORI


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement mon guide "10 astuces pour diminuer son stress en entretien de recrutement"