LA VIDEO AU SERVICE DES RECRUTEURS : SILENCE, ON TOURNE

LA VIDEO AU SERVICE DES RECRUTEURS : SILENCE, ON TOURNE
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Connaissez-vous le recrutement par vidéo ? Non ? Alors laissez-moi vous expliquer comment cela fonctionne.
Le recruteur envoie un lien au candidat. Ce dernier arrive sur une plateforme. Il a la possibilité de s’entraîner avant de passer dans le vif du sujet. Et puis, c’est le saut dans l’inconnu : il doit répondre en live à des questions et aussi par écrit. Et dans l’entreprise où je travaille, la configuration du système fait qu’il n’y a pas moyen de revenir en arrière, c’est une seule prise. De plus, le temps est compté car les candidats ont seulement une minute pour répondre à une question. Et puis on se filme dans quel endroit ? C’est important aussi, de trouver en lieu neutre ou pas, qui reflète notre personnalité ou pas. Alors, Action !

DES RETOURS MITIGES

Je n’ai pas testé personnellement ce genre de recrutement, mais j’ai des retours assez mitigés dans l’ensemble : « c’est stressant, c’est compliqué, on oublie de dire des choses importantes, on perd ses moyens quand on voit le chronomètre défiler ».

UN ECHANGE CONTRE UNE VIDEO

Surtout vous n’avez que quelques minutes de vidéo et des réponses à quelques questions. C’est loin de se rapprocher d’un entretien qui dure entre 30 mn et 1 heure. Quand on échange directement avec un candidat, on a la possibilité de rebondir sur ses réponses pour approfondir un point qui nous semble flou.

Et dans la vidéo, c’est impossible. Déjà, il faut vraiment bien cibler les questions à poser et ensuite il faut savoir lire entre les lignes.

LA GENERATION Z EN ACTION OU PAS

C’est déjà stressant un entretien traditionnel, mais c’est carrément flippant un entretien vidéo. Et dès que le stress fait son entrée, on perd ses moyens, on bafouille, bref dans une vidéo où on a qu’une minute pour répondre c’est gâcher son intervention.

Alors, vous allez me dire que certains réussissent bien l’exercice et vous aurez raison. Et que pour les jeunes de la génération Y voire Z c’est une formalité. Et sur ce point, je vous répondrais : pas du tout.

Je n’ai pas entendu un seul candidat dire : c’était super, j’ai adoré, je recommencerais bien. C’est clair que la génération actuelle a l’habitude de se mettre en scène en vidéo mais le contexte est différent : c’est sympa quand c’est personnel, c’est très stressant quand c’est pour du professionnel.

LA VIDEO SIMPLEMENT UN COMPLEMENT INFORMATIF ?

Personnellement, je pense que le recrutement par vidéo est un formidable atout quand le recrutement est important mais il est seulement, un complément de l’entretien. Seul, il n’arrive pas à faire ressortir réellement les compétences d’un candidat et quelles sont ses appétences. Il permet de se faire une première idée, mais il n’est pas assez approfondi pour se baser essentiellement sur les réponses données.
La digitalisation est une source formidable de possibilités nouvelles. Elle ouvre un horizon plus large au recruteur et à sa façon d’appréhender l’entretien du candidat. Mais je reste persuadée, que pour l’instant, rien ne vaut un échange verbal constructif et interactif pour se faire une idée de quelqu’un et le recruter.

About Nadine FIORI


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement mon guide "10 astuces pour diminuer son stress en entretien de recrutement"