L’ENTRETIEN DE RECRUTEMENT : ON S’Y PREPARE OU PAS

L’ENTRETIEN DE RECRUTEMENT : ON S’Y PREPARE OU PAS
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

J’ai une mission de quatre mois en tant que chargée de recrutement pour un grand groupe qui recrute ses futurs alternants.

Ma mission est de pré-recruter des candidat(e)s pour envoyer des shorts lists aux managers et aux responsables des ressources humaines.

Les entretiens se font par téléphone parce qu’il y a tellement de jeunes à recruter, qu’il est impossible de tous les recevoir physiquement.

Après le tri de CV, j’appelle les candidat(e)s pour convenir d’un rendez-vous pour un entretien par téléphone. Ce qui leur laisse le temps pour se renseigner sur l’entreprise et se préparer.

Enfin, c’est ce que je pensais. Parce que j’avoue que quand je pose des questions sur la société pour laquelle je travaille, ses activités, les services qu’elle propose, sa place en France et dans le monde, les réponses me laissent pantoise et même me consternent :

« Que pourriez-vous me dire du groupe XXXXX ? Quelle sont ses activités principales ? »

« Heu, je ne sais pas….. ».

Ces jeunes qui postulent sur une offre en alternance, le font pourquoi à la base ? Et vous me répondriez :

  • Pour allier théorie et pratique,
  • Pour acquérir une expérience professionnelle enrichissante et qui pourra leur servir sur un prochain poste,
  • Pour gagner de l’argent tout en se formant.

Et ces réponses sont tout à fait logiques et compréhensibles.

Je comprends que pour certain(e)s c’est une première candidature, qu’ils(elles) ne savent pas trop comment se comporter et qu’argumenter leurs choix de formation, d’écoles ce n’est pas un exercice facile.

Un exemple qui m’a laissée sans voix : je suis en entretien avec une jeune fille, dont le papa travaille dans ladite entreprise. De plus, elle y a fait son stage d’observation de troisième et donc elle a fait un rapport dessus. Voici la réponse qu’elle me donne par rapport à la question fatidique mais pourtant pas compliquée sur sa connaissance du groupe :

« Je ne m’en rappelle plus ». Heu,…. On est bien d’accord qu’il y a un problème là !

Je suis convaincue que l’alternance est un tremplin fantastique pour apprendre un métier mais, et c’est comme pour tout, il faut se donner les moyens pour franchir le palier compliqué de la sélection.

Alors, vous allez sûrement me dire, qu’il leur faut, pour certain(e)s, un peu plus de maturité, de confiance en eux/elles. Oui, vous avez raison mais je suis persuadée que l’envie de réussir on l’a ou pas, qu’elle est une constituante indispensable de notre vie.

Ce désir d’aller toujours plus loin, prendre la perche tendue, saisir toutes les opportunités pour se construire un avenir sympa dans une société élitiste et compétitrice, c’est pour moi normal et surtout abordable pour tous que cela soit un premier entretien ou le dixième. Il est indispensable de se dire que quand on a la détermination tout est possible et que le plus important c’est de tout donner et de se sentir fier(e) de sa prestation. 

Heureusement que j’ai la chance d’échanger avec des jeunes motivés, qui savent se montrer convaincants et qui me font me dire que « sortir du lot », savoir se démarquer des autres, n’est pas chose aisée mais que rien n’est impossible quand on y croit.

About Nadine FIORI


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement mon guide "10 astuces pour diminuer son stress en entretien de recrutement"