MON NOUVEAU PODCAST – INTERVIEW DE BRIGITTE AGNEL D’EDF

MON NOUVEAU PODCAST – INTERVIEW DE BRIGITTE AGNEL D’EDF
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Voici mon nouveau PODCAST qui concerne l’interview que  j’ai réalisée de Madame Brigitte AGNEL du Groupe EDF. Nous y parlons de la campagne alternance 2018 de cette entreprise qui bat son plein.

Cliquez sur “Play” pour l’écouter ou ou faites un clic droit puis cliquez sur télécharger pour le recevoir directement sur votre appareil (par exemple, pour l’écouter sur votre smartphone)

 

Nadine : Bonjour Mme AGNEL merci de me recevoir pour cette interview. Donc, si en tout premier lieu vous pourriez, un tout petit peu, vous présenter, savoir exactement qui vous êtes ?

Brigitte AGNEL : Bonjour Nadine, merci pour cet échange d’aujourd’hui. Donc, effectivement, je suis Brigitte AGNEL. Je travaille au sein du groupe EDF et plus précisément  dans la filière RH. Je fais partie d’une entité qui réalise des prestations RH pour les différents groupes au niveau EDF et mon métier est axé sur le conseil et le recrutement.

Nadine : D’accord. EDF est en train de lancer sa campagne alternance 2018. Combien d’alternants doivent être recrutés ?

Brigitte AGNEL : Chaque année EDF réalise à peu près 2000 recrutements d’alternants pour tout le groupe, pour toutes les entités du groupe EDF. Et nous, au niveau de notre structure, c’est-à-dire, en interne le CNC RH (Centre National Conseil en Ressources Humaines) dans lequel je travaille, réalise 60 % de recrutements des alternants pour le groupe. C’est-à-dire que nous en faisons en propre 1200 et le reste est confié à des sociétés externes qui réalisent cette prestation aussi pour le groupe EDF.

Nadine : Quels diplômes sont recherchés ?

Brigitte AGNEL : Les diplômes que nous recherchons pour nos entités donc parmi les futurs alternants qui vont nous rejoindre sont en lien avec nos activités, nos métiers. Puisque le groupe EDF est quand même un groupe industriel orienté sur de  la production d’électricité bas carbone. Donc, nous recherchons des diplômes qui vont servir les métiers de la  production nucléaire, les métiers de la production hors nucléaire dans laquelle on peut retrouver l’hydraulique, l’éolien, les énergies renouvelables et puis nous avons aussi une partie pour les métiers dits supports dans des activités tertiaires. Mais la grande majorité est orientée sur des métiers de production. Donc, de ce fait, on peut rechercher du bac au bac +5. Nous sommes amenés à recruter, par exemple, des bac pro MEI (Maintenance des Equipements Industriels). Nous recherchons également des BTS et des DUT. Alors des BTS côté techniques, électrotechniques ou maintenance des systèmes. On recherche aussi des métiers en lien avec le BTS Chaudronnerie, des métiers vraiment très liés à la production. Et puis des métiers tertiaires en lien avec la relation client, avec le management des unités et même du DUT GEA (Gestion des Entreprises et des Administrations), des BTS Assistant PME, PMI. On recherche aussi tous diplômes d’ingénieur, puisque ça c’est vraiment recherché sur nos sites aussi de production. On recherche aussi des Masters RH, des Masters Communication. La palette est vraiment très large et elle vient en adéquation avec les métiers du groupe. Après, on n’a pas des métiers hors de notre univers de production.

Nadine : Comment votre service prend en compte toutes les demandes d’alternances des unités ?

Brigitte AGNEL : Effectivement, nous avons un processus lié à ce recrutement des alternants puisque l’activité est en partie saisonnière. Nous avons un pic d’activité qui s’échelonne de janvier à juin. Puisque dès le mois de janvier nous confortons les demandes des unités du groupe EDF, à la fois en nombre, sur de la volumétrie, et sur les typologies de diplômes. Ça nous permet d’avoir un recensement complet des besoins et nous de conforter toute l’organisation pour traiter en masse ces demandes de recrutements des alternants. Une fois que l’on a validé la volumétrie et les diplômes recherchés, on organise une task force avec des chargés de recrutement qui ont des portefeuilles de clients dédiés et pour lesquels ils assurent cette prestation en recueillant les profils recherchés en s’assurant de rédiger les offres, de publier ces offres sur, à la fois notre site EDF recrute, ensuite cela va être diffusé  sur d’autres plateformes. Ensuite, de faire toute la partie recueil des candidatures, sélection des candidatures et nous délivrons ce que l’on appelle, une short-list pour les managers au sein d’EDF qui eux, vont réaliser les entretiens de sélection définitive des alternants. Toute cette partie-là, va s’échelonner jusqu’à pratiquement le mois de juin, puisque c’est un peu la date butoir puisqu’après c’est la partie administrative où se sont d’autres services, au niveau d’EDF, qui se chargent de faire le lien avec les écoles, avec les chambres de commerce, avec différents organismes, pour mettre en œuvre tout le processus de recrutement et permettre à chaque jeune de démarrer à la rentrée chez nous. Au-delà de cette période de pic saisonnier du premier semestre, nous réalisons aussi le REX (retour d’expérience) chaque année de la campagne à la fois en interne sur notre organisation, la performance obtenue la qualité des candidats recrutés pour le groupe et un REX avec nos propres clients internes. Et une fois que ce REX s’est établi, nous bâtissons un prévisionnel de demandes aussi avec toutes les unités clientes du groupe EDF. Donc cela nous mène jusqu’à fin d’année. A fin décembre, on connaît les volumétries que l’on conforte à nouveau par un cycle qui redémarre au mois de janvier.

Nadine : EDF étant une entreprise dynamique, comment fait-elle pour réussir son recrutement auprès des jeunes et surtout la nouvelle génération qui arrive, la génération Z ?

Brigitte AGNEL : Effectivement, EDF est très à l’écoute de cet aspect générationnel mais aussi tout ce qui est en lien avec le numérique. La transition numérique que nous sommes en train de vivre impacte aussi EDF, EDF va marquer là-dedans. Et de fait, à la fois avec nos politiques RH, nos propres outils mais aussi notre mise en visibilité nous nous adressons aux jeunes et à cette génération Y et même la génération Z grâce aux outils qu’ils utilisent. EDF est présent sur Facebook, sur LINKEDIN, sur YAMMER, sur tous les réseaux sociaux en fait qui sont utilisés par les jeunes, on essaie de se rendre visible également et puis nos offres nous les mettons toutes en publication sur le site EDF recrute, toutes les connexions sont faites avec les autres plateformes sur lesquelles les jeunes se connectent ou vont voir les offre qui peuvent être disponibles.

Nadine : Quelles sont les qualités qu’EDF attend de ses futurs alternants ?

Brigitte AGNEL : Le point commun que l’on peut rechercher chez un alternant, c’est son dynamisme et son envie de participer au projet industriel du groupe EDF  puisqu’il y a un enjeu très fort pour notre entreprise qui est aussi en pleine mutation. Et nous pouvons apporter à ces jeunes une vraie formation, une vraie découverte de métiers et en tout cas, de solides compétences qui les aideront pour trouver leur emploi de demain. On attend de ces jeunes qu’ils aient une appétence pour nos métiers, pour notre groupe. S’ils ont eu la curiosité de se renseigner sur EDF et qu’on ait pu nous, leur montrer la dynamique aussi qu’on leur propose alors à ce moment-là on peut dire ça matchera entre eux et nous.

Nadine : Comment se passe l’alternance au sein d’EDF, au niveau de la formation des tuteurs, mais aussi des alternants ?

Brigitte AGNEL : Effectivement, nous accordons une attention particulière à l’accueil des alternants au sein du groupe et cela passe effectivement par désigner des tuteurs qui sont à la fois volontaires et investis, et que nous professionnalisons. Les tuteurs suivent à la base une formation et chaque année, ils sont investis, suivent le processus. Cela peut être des personnes expérimentées dans le tutorat ou des nouveaux. On assure la professionnalisation et la reconnaissance de cet investissement parmi nos salariés du groupe. Et pour les jeunes, c’est en fait une formation qui est en partie à la carte puisque selon le métier sur lequel le jeune va réaliser son alternance, on va tout d’abord l’accueillir au sein d’une entité où on va lui expliquer ce qu’est le groupe EDF, quelles sont les activités, les différentes activités que couvre le groupe EDF, qui est quand même un groupe aussi au niveau international. Et puis on va se centrer sur l’entité sur laquelle le jeune a été recruté et quelles sont les différentes activités que réalise cette entité. Et enfin le service où il va réaliser son alternance, de façon à ce qu’il comprenne bien à la fois la dimension, le spectre que couvre le groupe et lui là-dedans qu’est-ce qu’il va y faire, quel métier il va apprendre et quelle place il va occuper. Une fois qu’on lui a fait cette partie d’acculturation, après on va le former spécifiquement par rapport au métier qu’il va exercer. Selon qu’il soit sur un métier de production, ou tertiaire, à la fois son tuteur mais aussi on a des formations spécifiques pour nos alternants, on va leur apprendre les gestes métiers, l’incontournable la sécurité, ça c’est le tronc commun pour tous salariés venant de la production ou pas. Et puis les gestes métier, l’accompagnement, de façon à la fois il puisse apprendre le métier qu’il découvre dans l’entreprise mais aussi on va veiller à ce que ça lui serve pour l’obtention de son diplôme. On va assurer les liens avec l’école, et on va aussi ajuster notre programme de formation pour que ça lui permette de répondre aux attentes des examens, oraux et écrits qu’il aura à passer pour l’obtention de son diplôme.

Nadine : Auriez-vous des conseils à donner aux personnes qui veulent faire une alternance chez EDF ?

Brigitte AGNEL : Tout d’abord, je les encourage à se porter candidat sans se mettre des barrières ou de limites. Aujourd’hui, au-delà de l’envie, de la curiosité que peut avoir un jeune, il faut qu’il se porte candidat et on l’aidera soit à trouver sa place à EDF ou à faire murir son projet. L’incontournable, c’est de se porter candidat. Pour ce faire, il faut aller sur le site EDF Recrute où il trouvera tous les renseignements. Et puis j’encourage aussi toutes ces personnes à se renseigner, suivre l’actualité du groupe EDF, être curieux. Et puis quand l’opportunité se présente d’aller sur nos sites de production puisqu’on organise maintenant régulièrement des journées portes ouvertes dans les centrales nucléaires, dans les centrales hydrauliques et c’est un bon moyen pour tous les jeunes ou leurs parents qui réfléchissent à « qu’est-ce que vais pouvoir faire demain ? » de découvrir nos métiers, notre environnement

Nadine : Merci beaucoup Mme AGNEL c’était vraiment une très bonne interview, merci pour toutes ces informations

Brigitte AGNEL : Merci à vous Nadine, bienvenue à tous ces futurs alternants

About Nadine FIORI


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement mon guide "10 astuces pour diminuer son stress en entretien de recrutement"