PODCAST DEFI PERSONNEL 14/22

PODCAST DEFI PERSONNEL 14/22
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Je continue mon défi personnel : vous raconter mes 22 jours de formatrice informatique dans un centre d’insertion sociale et professionnelle pour des jeunes de 18 à 25 ans. Voici le 14ème épisode.

Cliquez sur “play” pour l’écouter ou faites un clic droit puis cliquez sur “télécharger” pour le recevoir directement sur votre appareil (par exemple pour l’écouter sur votre smartphone) !

Ma mission consiste à préparer des jeunes du centre à passer des entretiens d’embauche. Oui, mais. Quelle est vraiment ma mission, quand certains ne savent même pas ce qu’ils veulent faire et surtout quand ils n’ont pas envie de le faire ?

Alors, il y a ceux qui ne savent pas parce qu’ils n’ont pas d’idées et puis les autres qui en fait n’ont même pas envie de chercher. Ils préfèrent écouter de la musique plutôt que de faire des recherches sur internet.

Pour ceux qui ne savent pas, je les questionne : Quels sont leurs loisirs, ont-ils des passions, leurs compétences sont-elles en adéquation avec tel ou tel métier ? Parce qu’il faut quand même que leur projet professionnel soit réalisable.

M’investir pour des personnes qui ont décidé de s’en sortir, je dis oui mais m’investir pour de jeunes adultes qui ne pensent qu’à rire, à écouter de la musique et autres, franchement, je n’ai pas envie.

A quoi ça sert que je me batte pour eux, s’ils ne veulent pas avancer même d’un millimètre ? Je ne peux pas faire à leur placé : déjà, je ne leur rendrais pas service et en plus vu la motivation, ça n’aurait aucun effet. C’est un jugement que je fais et je l’assume mais je pense qu’ils veulent que tout leur tombe tout cuit, sans rien faire. Oui… mais non, ça ne marche pas comme ça !

L’assistance a ses limites. Et mon investissement aussi par la même occasion. Je mets mon expertise de chargée de recrutement à disposition de jeunes qui veulent trouver un emploi, une formation. Je prends en compte leur histoire, leur envie. Je les coache pour qu’ils puissent se sentir sereins lors d’un entretien. Je suis à leur écoute, je personnalise mon coaching. Je réponds à leurs questions, je les fais se questionner pour qu’ils apprennent à se connaître.

Mais je ne peux rien faire si certains ont décidé de jouer avec leur avenir. Je suis triste de voir leur comportement mais ce sont des adultes, je dois rester à ma place. Mon investissement commencera quand ils auront pris conscience que leur avenir dépend d’eux et de personne d’autres. Et qu’ils se donneront les moyens d’évoluer.

About Nadine FIORI


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement mon guide "10 astuces pour diminuer son stress en entretien de recrutement"