Le regard : miroir de l’âme

Le regard : miroir de l’âme
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

En communication, connaissez-vous la règle des 7%, 38 % et 55 % ?

La « règle du 7 % – 38 % – 55 % », également appelée « règle des 3V » est basée sur deux études publiées en 1967 par le professeur en psychologie à l’université de Californie, Albert Mehrabian et signifie que :

· 7 % de la communication est verbale (par la signification des mots)

· 38 % de la communication est vocale (intonation et son de la voix)

· 55 % de la communication est visuelle (expressions du visage et du langage corporel).

Pour résumer, une grande part de notre communication est non verbale :

– La manière que nous avons de positionner notre corps

– La façon qu’ont nos mains de s’animer ou pas

– L’expression de notre visage

– La manière dont nous parlons

Mais, il y a aussi le regard. Et c’est de lui dont j’ai envie de vous parler aujourd’hui.

La force du regard

Qui n’a pas été dérangé, perturbé par un regard trop appuyé ? N’avez-vous jamais fixé quelqu’un des yeux ou ne vous a-t-on jamais dit que vos yeux lançaient des éclairs quand vous étiez en colère ?

Le regard en dit long sur notre humeur, notre compréhension. Quand je coache une personne qui doit passer un entretien de recrutement, je la prépare en lui disant de ne pas avoir un regard fuyant mais pas trop appuyé non plus. Montrer que l’on a confiance en soi et que l’on est quelqu’un de sincère passe par le regard. Ne dit-on pas que les yeux sont les miroirs de l’âme ?

Regarder = parler

Le premier contact est visuel. Et c’est en cela que réside la force de notre regard. Dès que nous arrivons dans un endroit où l’on ne connaît personne, notre premier réflexe et de regarder et d’analyser la situation. Le regard est une invitation à l’échange et permet de nous faire une première idée sur notre interlocuteur. Seront nous cataloguer « sympathique » ou plutôt « pas intéressant » ? C’est certes un canal de communication qui permet de se faire comprendre sans dire un mot (à qui le tour de parler ?), mais c’est aussi un signe affectif (peur, surprise, jugement). Quand vous êtes gêné, ne détournez-vous pas les yeux ?

J’avais dans mes connaissances, une personne qui lorsqu’elle me parlait, regardait pas dessus mon épaule. Etait-ce un tic, une façon de ne pas regarder directement son interlocuteur ? En tout cas, j’ai toujours était frustrée de parler avec elle car j’avais le sentiment qu’elle parlait à quelqu’un d’autre.

Les différences de regard d’une culture à une autre

Chaque culture a sa position sur la façon de regarder son interlocuteur.

En Occident, lors d’une conversation, regarder un interlocuteur est une preuve de respect et de sincérité. Le fait de ne pas regarder la personne en face de vous, est perçue négativement, et vous apparaissez comme quelqu’un de timide voire irrespectueux.

A contrario, dans les pays arabes et asiatiques, regarder son interlocuteur droit dans les yeux a une connotation irrespectueuse voire offensante. D’où, l’intérêt quand on va dans un pays étranger de se renseigner au préalable sur les usages en pratique.

T’as de beaux yeux, tu sais

Regarder l’autre dans les yeux c’est l’inviter au rapprochement,  cela va permettre d’augmenter la réceptivité de son interlocuteur. C’est une manière de lui dire : Hé, toi, tu m’intéresses, j’ai besoin  d’échanger avec toi ». Un exemple parfait : Les amoureux se dévorent du regard, ils ne peuvent pas détacher leur regard l’un de l’autre.

Votre demande sera mieux acceptée si vous regardez votre interlocuteur dans les yeux. Mais sans le fixer, bien entendu, car rien n’est plus dérangeant et cela pourrait le mettre à l’aise et bloquer toute communication.

En conclusion, le regard en dit toujours plus qu’on ne le voudrait parfois. Le regard ne parle pas, il communique. Sourire avec ses yeux, c’est véhiculer un message beaucoup plus puissant que des mots.

About Nadine FIORI


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement mon guide "10 astuces pour diminuer son stress en entretien de recrutement"