RESTER SUR SES GARDES EN ENTRETIEN : EN ROUTE VERS LE SUCCES

RESTER SUR SES GARDES EN ENTRETIEN : EN ROUTE VERS LE SUCCES
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ça y est, vous avez réussi à décrocher un entretien d’embauche. Vous vous êtes bien renseigné sur l’entreprise, vous avez bien préparé les questions ; stressé mais confiant, rien ne peut vous arrêter.

Le recruteur commence à vous expliquer le poste, les aptitudes requises, ce qu’il attend du candidat, bref, vous entrez dans le vif du sujet.

Comme vous vous êtes préparé, vous savez ce que vous valez : vous savez bien détailler les missions qui vous ont été confiées, vous mettez en corrélation votre expérience et les compétences du postes à pourvoir.

Le recruteur à l’air sympathique, il fait souvent des petites remarques amusantes. Il vous met en confiance, vous relâchez votre attention. Vous rigolez un peu trop à ses blagues, votre posture se relâche aussi : de bien droit sur votre chaise, votre corps se ratatine de plus en plus.

L’entretien se termine et vous pensez qu’il s’est très bien passé : vous avez eu le feeling avec le chargé de recrutement, vous êtes sûr de vous, ce poste est à vous.

Et là, quelques jours plus tard, c’est la surprise ! Vous n’êtes pas retenu ! Mais alors, qu’est-ce qu’il s’est passé pour que cet emploi vous passe sous le nez ? Pour vous, c’est l’incompréhension totale.

Et pourtant, la réponse est simple : vous vous êtes tellement senti en confiance avec le recruteur, que vous avez relâché votre attention. Et malheureusement, vous vous êtes piégez tout seul.

Dans mes précédents articles, je vous ai parlé qu’il était indispensable de bien vous préparer, que vous fassiez attention à votre communication verbale et non verbale. Mais, il y a aussi un point à ne pas négliger : rester toujours sur ses gardes.

Je m’explique : quand un recruteur est gentil, amusant, certes vous pouvez sourire, mais vous devez toujours garder en tête que vous êtes là pour un recrutement. Derrière vous, les candidats se pressent. Vous n’aurez pas droit à une deuxième chance. Il vous faut « vendre » vos compétences dans un esprit clair et mesuré. Si vous relâchez votre attention, c’est tout votre corps qui le crit et la personne en face de vous le voit immédiatement.

Vous devez rester concentrer le temps de l’entretien, c’est stressant, mais il en va de votre avenir professionnel. Je suis un peu mélodramatique, mais j’ai connu des candidats qui avaient vraiment le profil recherché et qui ont tout bonnement échoué face au RRH ou au manager car ils n’ont pas su rester vigilants.

L’entretien de recrutement est une étape difficile. Se donner confiance grâce à une bonne préparation permet de l’aborder plus sereinement et montrer à votre interlocuteur que vous savez ce que vous voulez. Si en plus, vous lui montrer que rien ne peut vous déstabiliser, ce sera un autre point positif face aux autres candidats. Parce que le poste ou l’école que vous convoitez est là, à porter de mains.

Rester sur vos gardes vous permettra de prendre du recul et de rester concentrer sur votre objectif.

About Nadine FIORI


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement mon guide "10 astuces pour diminuer son stress en entretien de recrutement"